Giulio Caccini Le nuove musiche (1602, 1614)

Format 21 x 29,7 cm

42,00

Catégorie : Étiquettes : , , , ,

Description

Les deux recueils des Nuove Musiche de Caccini occupent une place prépondérante au sein des nombreuses publications qui entourent la mise au point de l’opéra et du style rappresentativo. La composition de ces madrigaux et airs s’étend sur une période de vingt ans environ et montre un éventail remarquable d’expressions musicales. La longue préface du premier recueil prend les allures d’un bref traité de chant, de composition et d’esthétique musicales. Caccini y relate ses propres expériences et illustre son discours d’exemples précis qui font de ce texte une référence en matière d’interprétation. Dans les compositions qui suivent, le compositeur reprend à son compte la nouvelle invention de la basse continue et choisit de grands poètes présents ou passés : Le Tasse, Pétrarque, Chiabrera ou Guarini.

Chanteur et compositeur, Giulio Caccini (1551-1618) participe à la naissance de l’opéra. En 1600, il fait imprimer la musique de son opéra Euridice, point d’aboutissement de ses recherches. Il compose également nombre de madrigaux et petites pièces pour voix et basse continue qu’il rassemble dans les deux recueils édités ici. À Florence, il reste au service des Médicis jusqu’à sa mort et fait un bref séjour à la cour d’Henri IV en 1604-1605.

BILINGUE ITALIEN-FRANÇAIS


Both collections of Nuove Musiche de Caccini occupy a dominating importance within the numerous publications which surrounded the invention of the opera and the rappresentativo style. The composition of these madrigals and airs extends over a period of approximately twenty years and shows a remarkable range of musical expressions. The long foreword of the first collection looks as a brief treaty of singing, composition and musical esthetics. Caccini tells us his own experiments there and illustrates his discourse of precise examples which make of this text a reference regarding performance. In the compositions which follow, the composer takes responsibility for the new invention of the continuous bass and chooses present or past famous poets : Tasso, Petrarca, Chiabrera or Guarini, among others.

Singer and composer, Giulio Caccini (1551-1618) participates in the birth of the opera. In 1600, he published the music of his opera Euridice, a result of his researches. He also composed a large number of madrigals and arias for voice and thorough-bass that he collects in the two sets edited here. He staid in Florence, where he is in the service of Medici until he dies, except a brief stay in Paris, at the court of Henri IV in 1604-1605.

BILINGUAL ITALIAN-FRENCH

Informations complémentaires

Poids 662 g
Dimensions 29.7 × 21 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Giulio Caccini Le nuove musiche (1602, 1614)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.