Carlo Goldoni L’imprésario de Smyrne

Format 11 x 18 cm

10,00

Catégorie : Étiquettes : , , ,

Description

Par cette satire du milieu de l’opéra, représentée à Venise en 1761, Goldoni nous donne, au-delà du rire provoqué par les excentricités des chanteurs, une vue exceptionnelle du monde du spectacle dans l’Italie du dix-huitième siècle. Des divas aux castrats en passant par les agents, les machinistes, les costumes, la production et ses aspects financiers, tout y passe. Quelques scènes gardent même une actualité impressionnante, tant nos spectacles lyriques ont gardé l’empreinte de cette époque. L’œuvre de Carlo Goldoni, le « Molière italien » comme on le désigne souvent, comprend une part non négligeable de livrets d’opéra. Collaborant avec Galuppi, mais aussi avec Vivaldi (il relate cette entrevue dans ses mémoires), Goldoni s’appuie sur un relevé réaliste du monde de l’opéra, déjà copieusement raillé par Benedetto Marcello (Le théâtre à la mode, 1720) ou critiqué de fond en comble par Algarotti (Essai sur l’Opéra, 1755). Goldoni révise L’imprésario de Smyrne en 1774 et fait paraître la pièce en prose, alors qu’elle était rédigée en vers à l’origine. Cette deuxième version constitue la base de la présente traduction.

Présentation, traduction, notes, chronologie et bibliographie par
Jean-Philippe Navarre.

BILINGUE ITALIEN – FRANÇAIS

Informations complémentaires

Poids 216 g
Dimensions 18 × 11 × 1.5 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Carlo Goldoni L’imprésario de Smyrne”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.